Quels sont les types de pneus ?

Il existe autant de types de pneus différents que d’utilisations ! En sa qualité de lien avec le sol, devant assurer adhérence et motricité au véhicule qu’il supporte, le pneu, au niveau de sa forme, comme de sa structure ou de sa composition, doit tenir compte des terrains et des conditions climatiques qu’il est susceptible de rencontrer. Rien de surprenant à ce qu’un pneu de tracteur n’ait, en apparence, rien à voir avec un pneu de formule 1, en dépit du fait que certains aspects de leur conception tend parfois à les rapprocher ! Dans cette rubrique, nous évoquerons les différents types de pneus et en mentionneront les caractéristiques principales.

Crampon

Les pneus à crampons, encore appelés « MT » pour « MUD TERRAIN », ont des enveloppes présentant des aspérités régulières plus ou moins marquées destinées à s’enfoncer dans les sols mous afin de conserver de l’adhérence. On en trouve sur les 4x4, les engins agricoles ou miniers.

Ecologique

En fait de pneus dits écologiques », il s’agit plutôt d’une appellation abusive pour parler de pneus dont les composants, notamment chimiques, auront moins d’incidences négatives sur l’environnement. Il convient de rappeler que si le caoutchouc naturel fait partie des composants essentiels des pneus, le caoutchouc synthétique, réalisé à partir d’hydrocarbures, fait également partie des matériaux qui constituent le pneu.

Economie de carburant

Le critère du pneu économique en carburant est devenu très en vogue ces dernières années alors que le prix du pétrole atteignait ses plus haut. L’UE a mis en place un système de notation permettant d’évaluer l’aptitude des pneus à permettre des économies en carburant. Les manufacturiers ont développé des gammes de pneus aux flancs allégés qui sont moins gourmand en énergie au roulage.

Runflat

Le système runflat, ou « roulage à plat » a été breveté par Bridgestone pour les véhicules BMW dans un premier temps. Le système runflat a été repris par d’autres constructeurs sous des appellations diverses et variées, copyright oblige ! Ainsi on trouve des Michelin ZP pour « zero pression » ou encore des Good year ROF pour « run on flat ».

Rechapé

Les pneus rechapés sont en fait constitués de carcasses ayant déjà roulé, sur lesquelles on a collé une nouvelle enveloppe qui permettent de leur donner une nouvelle vie. De nos jours, le procédé est utilisé plus facilement sur les poids lourds, l’argument économique étant moins valable sur les pneus tourisme avec l’avènement des pneus chinois low cost.

Renforcé

Les pneus renforcés ont une structure plus résistante leur permettant de supporter des charges plus lourdes tout en limitant leur déformation. On les trouve notamment sur les véhicules de type utilitaire. Bien souvent, une même dimension de pneu peut être disponible en version normale ou en version renforcée, on la repère alors par la lettre « C » qui suit le nombre indiquant le diamètre du pneu.

Sport

Les pneus sport sont moins hauts, ce qui a pour but de rabaisser le centre de gravité du pneu et de limiter les déformations en virage : le pneu étant souple par essence, moins sa hauteur est grande, moins la déformation du matériau souple n’a court. Les pneus sport sont aussi constitués avec des gommes plus tendres, permettant de « mordre » plus efficacement la route lors des freinages appuyés. Ainsi, les pilotes de rallye repèrent les parcours au préalable pour déterminer les types de gommes qui seront les plus adaptées. Quant aux pilotes sur circuit, ils ont les yeux rivés sur la météo pour savoir notamment s’ils prennent le départ avec des pneus slick ou rainurés.

Les matières de pneus

Il existe plein de matières de pneu différentes, en effet un grand nombre de constituants entrent dans la composition du pneu ! Hormis le caoutchouc naturel, on y trouve du métal, des matières synthétiques, de la silice, du noir de carbone, ou encore du caoutchouc synthétique réalisé à partir d’hydrocarbures. Certains pneus, comme ceux des charriots élévateurs, peuvent en outre être pleins, et donc ne pas être conçus pour recevoir de l’air. Cela en limite le confort, mais la résistance à la charge est accrue

Les pneus en fonction des saisons

A chaque saison son pneu ! Les pneus été sont munis de gommes plus dures, qui vont s’user moins rapidement lorsque la température du bitume s’élèvera, les pneus hiver sont constitués de gommes souples, et leur bande de roulement présente des micro rainures permettant à l’eau de s’écouler plus facilement : ainsi la glace ou la neige ne stagnera pas sous le pneu lors du roulage, ne nuisant pas ainsi à l’adhérence. Enfin, les pneus 4 saisons peuvent être utilisés tout au long de l’année.

En fonction du sol

Il est essentiel de tenir compte des revêtements sur lesquels on va rouler pour bien choisir un train de pneus en fonction du sol : utiliser des pneus slick sur de la terre ou, pis, sur le sable se révèlera totalement inefficace, idem sous la pluie. mais l’inverse est aussi vrai. En effet, utiliser des pneus cramponnés sur la route aura pour effet une plus grande consommation de carburant, une tenue de route amoindrie et une usure prématurée. Les pneus mixtes, quant à eux, possèdent des structures légèrement cramponnées et permettent à leur utilisateurs de rouler sur la route mais également d’emprunter dans risque des chemins moins carrossables.